Qui sommes-nous?

Narcotiques Anonymes est une association ou une fraternité à but non lucratif, composée d’hommes et de femmes pour qui la drogue était devenue un problème majeur. Nous nous réunissons régulièrement pour nous entraider à rester abstinents.

Narcotiques Anonymes est une association internationale d’entraide de dépendants en rétablissement, tenant plus de 73 000 réunions hebdomadaires dans 144 pays.

Au Québec seulement, réunions ont lieu chaque semaine.


RELATIONS PUBLIQUES — ENQUÊTE 2018 SUR NOS MEMBRES

L’enquête 2018 sur nos membres a débuté lors de la réunion plénière du vendredi soir de la CMNA 37 à Orlando, en Floride. Plus de 10 000 participants y ont répondu et plus de 18 000 autres membres ont répondu par courrier et enligne. Grâce aux efforts de nos membres, nous avons récolté 28 495 réponses, chiffre jamais atteint auparavant. Nous apprécions le fait que nos membres aient pris le temps de répondre à cette enquête et les efforts des participants à la conférence pour diffuser son existence dans leurs communautés. Son principal rôle est de prouver au personnes extérieures à NA ce que nous savons déjà — que NA est une ressource crédible, fiable et plurielle. La plupart des professionnels sont à la rechercher de « preuves » et c’est ce que cette enquête fournit à ceux dont le métier impacte la vie des dépendants. Parmi tous les dépendants du monde entier, 47 % ont indiqué qu’une centre de traitement ou qu’une structure d’accompagnement les a conduits à aller en réunion NA.

Toutefois, avec 49 %, les membres NA ont été pour la première fois dans l’histoire récente de cette enquête les plus gros incitateurs pour rejoindre NA. On pourrait se dire qu’il est positif que nos membres transmettent le message aux dépendants, en montrant que NA a changé leur vie. D’un autre côté, ce décalage pourrait poser la question de la qualité de nos relations avec les centres de traitement et les structures d’accompagnement. Comme ce type d’organismes dispose du contact le plus étroit avec les dépendants, sommes-nous sur la voie du développement de nos relations avec eux pour qu’ils considèrent NA consciemment comme une ressource ?
En organisant une enquête mondiale en plusieurs langues, nous sommes en mesure de subdiviser certains résultats de manière géographique. Suite à un accord préalable avec deux forums de zone, nous allons également produire deux dépliants pour les résultats de l’Europe et de la Russie. Nous produisons ce document pour la deuxième fois pour l’Europe et ce sera la première fois pour la Russie. Les 2 260 membres des 27 pays européens et les 2 671 membres russes ayant répondu à cette enquête sont intégrés dans les réponses au niveau mondial et consolidés dans des résultats distincts.

Ces résultats plus ciblés offrent une valeur ajoutée aux communautés NA qui cherchent à contacter les professionnels de leurs communautés pour se présenter à eux comme une ressource fiable pour les dépendants. Il est clair que ces professionnels en Europe et en Russie s’intéresseront davantage aux chiffres de leur zone géographique mais ils pourront aussi les comparer aux chiffre mondiaux, grâce au dépliant mondial de NA sur les résultats de cette enquête.

Certains des questions de cette enquête intéressent davantage les professionnels que les dépendants et nous les y avons incluses à leur demande. C’est le cas, par exemple, des questions sur l’amélioration de la qualité de vie de nos membres après leur rétablissement. Bien que certains membres le sentent bien, les détails sont intéressants. Pour l’enquête mondiale et l’enquête russe, c’est l’amélioration des relations familiales qui a obtenu le score le plus élevé, avec plus de 90 %. Pour l’Europe, la catégorie recueillant le plus de voix a été l’amélioration du lien social, avec 88 %.
Avant d’arriver en rétablissement, combien d’entre nous avaient des relations familiales positives ou se sentaient en lien socialement? Cette question accrédite immédiatement l’idée que NA nous aide à devenir des membres productifs et responsables de la société.
Comme le montre le graphique, nos membres constatent une amélioration de tous les domaines de leur vie en conséquence de leur rétablissement. De nombreux professionnels s’intéressent également à l’emploi comme indicateur du rétablissement. Pour le retour au plein emploi, les chiffres mondiaux étaient de 64 %, contre 55 % pour l’Europe et 66 % pour la Russie. Ceci est un chiffre qui aide les personnes extérieures à NA à comprendre l’impact du rétablissement.

Certains professionnels pourraient se dire que le rétablissement n’existe pas en NA mais les chiffres indiquent clairement le contraire. Le temps moyen de rétablissement mondial est de 11,41 ans, de 8,86 ans en Europe et de 4,9 ans en Russie. Ceci concorde avec l’ancienneté de ces diverses communautés NA. Ces chiffres montrent clairement que les dépendants se rétablissent en NA et qu’ils restent abstinents (voir le graphe des années d’abstinence).
Certains des informations que nous avons collectées et qui pourraient vous intéresser plus que les professionnels concernent le parrainage et le service : 87 % de nos membres indiquent avoir un parrain et 55 % parrainent d’autres dépendants ; et un chiffre surprenant de 95 % indiquent être impliqués dans le service, dont une majorité (57 %) au niveau de leur groupe.

Nous pensons que le dépliant mondial Membership Survey (Enquête sur nos membres) sera disponible sous forme imprimée dans le courant de l’été. Nous allons rapidement publier sur notre site une présentation PowerPoint pour que nos membres puissent l’utiliser lors d’actions de RP. Nous remercions chaleureusement tous les membres qui ont répondu à cette enquête; nous n’aurions pas cette incroyable photographie instantanée de NA sans leur aide.

NAWSNEWS, VOL. 13, No 3, JUIN 2019, pp 9-10